Des élèves de Seconde lauréats du concours « La Flamme de la Liberté »

Cette année, les 2GT1 ont participé au concours national de la Flamme de l’Égalité. Le thème était « Traite et esclavage : des crimes contre l’humanité ». Les différents groupes ont réalisé des vidéos consacrées aux formes modernes de l'esclavage. Ils ont notamment travaillé sur la prostitution à travers l'exemple des jeunes Nigérianes exploitées aujourd'hui en Europe ou des jeunes femmes déportées par l'armée japonaise en Asie comme "femmes de réconfort" pendant la Seconde Guerre mondiale. Une troisième vidéo revient sur le sort des jeunes filles enlevées par Boko-Haram au Nigéria. Les trois vidéos présentées au concours sont accessibles dans les blocs ci-dessous.

« Moi, Ima, 15 ans » : Vidéo lauréate académique au concours « Flamme de l’Egalité »

Les élèves de ce groupe (Luanne, Calie, Léane, Kelly, Noëmie, Antoine, Maxime D, Arthur, Edouard, Maxime P, Eliott, Lucas Y) ont choisi de réaliser une vidéo d’animation comportant quelques séquences en stop-motion. Elle portait sur le sort des jeunes Nigérianes condamnées à la prostitution en Europe après un voyage dangereux depuis l’Afrique. L’héroïne principale de la vidéo a donné son nom au court-métrage : « Moi, Ima, 15 ans ».

Cette vidéo a été la seule distinguée par le jury académique, qui l’a retenue pour la phase nationale du concours.

Un grand bravo aux membres de cette équipe qui a réalisé de beaux dessins et a manifesté de l’enthousiasme lors des stages de réalisation.

Les élèves de ce groupe (Lou, Nicolas, Lucas, Léo, Delphine, Inès, Alexy, Rose, Ilona, Silfried, Lysa et Eloïse) ont choisi de réaliser une vidéo d’animation comportant quelques séquences en stop-motion. Intitulée « Le Réconfort », elle portait sur les jeunes filles déportées par l’armée japonaise pendant la Seconde Guerre Mondiale, pour servir de prostituées aux soldats. Le compositeur Valéry Arzoumanov a très généreusement donné son accord pour que sa magnifique Sonate pour violoncelle et piano n°1, 1er mouvement, accompagne la voix-off.

Nous félicitons les membres de cette équipe, tous très impliqués et créatifs lors des stages de réalisation.

Les élèves de ce groupe (Isoline, Stanislas, Noa, Fleur, Agathe, Antoine, Gabin, Charline, Jeanne et Elisa) ont choisi de réaliser une vidéo dont l’héroïne est une élève du lycée Anguier, incarnée par Jeanne et doublée par Charline. Après avoir lu le roman Girl d’Edna O’Brien, cette jeune fille ne cesse de penser au sort atroce d’une lycéenne de Chibok, enlevée par le groupe terroriste Boko Haram au Nigéria.

Les élèves ont obtenu l’autorisation d’exploiter une très belle fresque murale réalisée par trois élèves de terminale en spé art (Naïma, Mattéi et Manon), intitulée Voile ou pas voile ?

Par ailleurs, le média en ligne Brut a donné aux élèves le droit d’inclure dans leur vidéo des extraits de leur reportage sur les jeunes filles enlevées par Boko Haram.

Tous les élèves de ce groupe se sont investis, que ce soit pour l’écriture du script, la réalisation et l’interprétation.