Deux semaines inoubliables en Allemagne

eutin

Dans le cadre d’un programme d’échange de stages dans le monde professionnel en France et en Allemagne, Valentin, élève de Terminale STI2D nous raconte son expérience récente à Eutin, ville du nord de l’Allemagne (Schleswig-Holstein).

J’ai eu la chance de pouvoir partir  faire un stage en Allemagne. Le stage consistait en une semaine de cours à la Weber-Schule et une semaine de travail dans la librairie HOFFMANN. J’ai pris l’avion pour la première fois avec appréhension mais avec  certitude que tout allait se passer au mieux.  Je suis donc arrivé à l’aéroport d’Hambourg (Nord de l’Allemagne) dans l’après-midi du dimanche 9 février 2020. Mon correspondant  Malte m’attendait avec son père quand je suis sorti du terminal. Cette première rencontre s’est très bien passée malgré une petite boule au ventre qui s’est vite dissipée au fur et à mesure de la conversation. Nous sommes alors partis chez eux à Eutin à environ 1 heure de l’aéroport. Cette première semaine fut riche en émotions. Tout d’abord, les cours n’ont lieu que le matin de 7h40 à 13h10 ou 13h55 selon l’emploi du temps. J’ai eu du français, des maths, de l’allemand, de la physique, de la chimie et de l’informatique. Il y a bien sûr d’autre matières comme le sport, la biologie, la musique,  l’histoire et de la géographie, seulement je n’ai pas pu assister à ces cours. J’étais dans des cours de français pendant ce temps là où j’ai pu apporter mon aide aux élèves et j’ai pu improviser le rôle de professeur pendant 1 heure. Je m’explique ; avec l’aide d’un professeur de français j’ai fait cours à une classe 9 (équivaut à la 4ème en France) où j’ai donné des exercices, aidé à la formulation et à l’articulation.  Dans un établissement comme celui-ci et plus généralement en Allemagne, le Gymnasium accueille des élèves à partir de la classe 5 à la classe 13 soit approximativement de la classe CM2 à la classe de terminale en France. Lors de l’après-midi, nous avions des activités dites extrascolaires comme le sport en général.

Mme-Hewelt-Valentin

Valentin et Mme Hewelt, sa professeure référente

Lors de la deuxième semaine, je suis allé faire ma deuxième partie du stage dans une librairie où je travaillais le matin de 8h30 à 13h. J’ai dû alors faire preuve d’une grande autonomie et me prouver que je sais me débrouiller dans n’importe quelle situation. J’ai parlé la langue avec le personnel mais également avec les clients. Concernant le stage dans la librairie, j’ai dû recevoir les clients, mettre les journaux du jour en vitrine, recevoir les colis de la librairie, classer des livres et j’ai tenu un peu les comptes c’est-à-dire que j’ai reporté les prix, les dates et tamponné les factures.  Pour conclure, ce stage fut l’une de mes plus belles expériences que j’ai eues à ce jour. J’avais déjà séjourné en Allemagne par le biais des voyages scolaires et du jumelage Eu-Haan mais ce stage ma permis avant tout d’avoir une expérience professionnelles et d’apprécier la vraie vie en Allemagne. Souhaitant faire des études de langue pour devenir professeur d’allemand, ce n’est pas deux semaines que j’envisage de partir l’année prochaine mais une année complète. On m’a toujours dit que pour apprendre une langue et la parler il faut partir dans le pays en question, c’est pour cela que si vous avez l’opportunité, il faut la saisir : c’est ce qui vous permettra d’apprendre, de faire de nouvelles rencontres, de voyager et au final de revenir avec pleins de souvenirs que vous n’êtes pas prêt d’oublier.

Valentin, TSTI2D