Stage Erasmus+ dans un office de tourisme de la région d’Alicante

benidorm

Témoignage rédigé par Magdalena, étudiante en BTS Tourisme

Je m’appelle Magdalena, j’ai 20 ans, et du 7 mai au 7 juillet 2018, dans le cadre du BTS Tourisme, j’ai effectué un stage en office de tourisme sur la côte Est de l’Espagne, dans la région d’Alicante.

Dès le début, quand j’ai su que nous devions effectuer un stage pour valider notre diplôme, j’ai eu le souhait de le réaliser à l’étranger. La période des deux mois nous permettait de bénéficier d’une bourse Erasmus +, valable pour tout stage effectué en Europe d’une durée minimum de deux mois. Le financement n’était donc plus un problème pour partir.

Je n’ai pas eu de craintes particulières avant le départ, peut-être peur de ne pas me faire comprendre par les locaux, étant de plus timide par nature. En revanche, j’avais un a priori sur le lieu du stage et la ville dans laquelle je logerais. Je pensais que j’allais m’y ennuyer, qu’il n’y aurait pas d’activités à faire, de choses à voir. C’était tout le contraire.

Une semaine avant mon départ, j’ai réservé un Airbnb chez une résidente locale. Une colocation de fille uniquement, très bien située et fonctionnelle. La colocation m’assurait de ne pas me retrouver toute seule (deux mois, ça peut être long) mais également de partager avec des personnes ayant une culture différente de la mienne. J’ai donc partagé un appartement avec une espagnole, une ukrainienne et enfin, une française (Pauline), avec qui j’ai partagé la majorité de mon quotidien et mon temps libre.

Mon lieu de stage se trouvait dans une petite ville majoritairement tournée vers le tourisme bleu.

Le travail à réaliser en office de tourisme est divers. Pour ma part, j’ai uniquement accueilli les touristes dans l’office. La barrière de la langue m’empêchait de travailler sur les ordinateurs, de participer à la communication de l’office, de gérer les réseaux sociaux… Je n’ai donc pas découvert le travail qui peut être effectué en office de tourisme dans son intégralité. Mais, le fait d’être en contact constant avec les touristes m’a peu à peu détaché de ma timidité. J’ai aussi progressé au niveau linguistique. Étonnamment, il y avait un certain nombre de touristes français, mais aussi beaucoup d’Anglais et bien sûr, d’Espagnols.

Pendant deux mois, j’étais donc chargée d’accueillir les touristes et de les informer autant que possible. Lorsque je manquais de connaissance, mes collègues étaient là pour m’aider. Ces derniers m’ont également épaulée pour la vie à l’extérieure de l’office. Mon tuteur m’a confié son numéro de téléphone portable, à utiliser dans le cas où je rencontrerais un problème. J’ai, par ailleurs, gardé contact avec lui.

Pendant mon temps libre, j’ai bien évidement visité les alentours. Avec Pauline, nous avons découvert la ville d’Alicante et vécu la fête de la Saint-Jean. Nous avons aussi profité du soleil et de la plage, et je me suis rendue plusieurs fois au cinéma.

Cette expérience m’a permis de gagner en autonomie et en confiance en moi. J’ai également réalisé que vivre avec une valise de 15kg pendant deux mois était possible. J’ai progressé au niveau linguistique, et j’ai pu découvrir la culture espagnole que je ne connaissais pas. Le contact constant avec les touristes m’a rendue plus patiente et empathique.

D’une certaine manière, je suis plus à l’aise à l’oral et je n’ai plus peur d’aller à la rencontre des gens. J’ai également réalisé que le travail en office de tourisme n’était pas fait pour moi, alors que je pensais tout le contraire avant de partir. Cependant, je suis heureuse d’avoir fait ce stage, notamment puisqu’il me permet, à présent, d’aller à la découverte d’autres professions.

J’encourage donc tout le monde à partir à l’étranger pour effectuer un stage, d’autant plus avec l’aide que propose Erasmus. C’est une expérience enrichissante à tous points de vue, dans le domaine professionnel, mais aussi personnel.